Messier13 et son environnement



Bonjour mes fideles lectrices et lecteurs.
De retour des Estivales où j’ai passé un agréable séjour, j’éprouvais un grand besoin de décompresser et quoi de mieux pour cela de se faire une petite sortie en solitaire sous un beau ciel étoilé …. Ohhhh, pas la peine d’aller trop loin, le site "Noham" au dessus de Héry/Alby me convient très bien.
Il y a un bon moment que j’avais envie de faire un croquis du Grand Amas d’Hercule (M13), mais devant la complexité de ce magnifique globuleux je baissais les bras.

Alors hier soir, je me suis décidé à consacrer ma soirée uniquement sur cet amas globulaire et son environnement, si coté description ça passe bien, coté croquis, c’était plus délicat et j’y est passé pas mal de temps
« Mais pourquoi M13 me direz-vous ? » et bien tout simplement « Parce qu’il y a tellement de chose à dire sur ce globuleux….. parce qu’il  le vaut bien ! » vous répondrais-je.

Historique de M13.


Pour commencer, un peu d’histoire concernant cet amas globulaire. C’est Edmond Halley qui l’a découvert en 1714, Charles Messier l’observera à son tour et le classera dans son fameux catalogue le 1er juin 1764. Voici la description qu’il fera (source "Les Objets de Messier" par S-O’Meara édition Broquet) : «Nébuleuse sans étoiles découverte dans la ceinture d’Hercule, elle est ronde et brillante, le centre plus clair que les bords, on l’aperçoit avec une petite lunette, elle est près de deux étoiles, l’une et l’autre de 8ème grandeur, l’une au-dessus et l’autre en-dessous »
Coté technique voici sa fiche : Grand Amas d’Hercule, M13, NGC6205 Constellation d’Hercule AD: 16h41m42s DEC: +36°27’ Magnitude: 5,8 Dimension: 20’d’arc Distance: 23400 AL.

Localisation & observation



Chercheur point rouge: La localisation de M13 est des plus simples, vous repérez le quadrilatère d’Hercule, ensuite vous partez de l’étoile qui se trouve au Nord-ouest du quadrilatère : Eta Herculis (h Her) et vous descendez de 1/3 en direction de Zeta Herculis (z Her), dèjà avec un ciel d’excellente qualité, on la devine à l’œil nu.

Chercheur 8X50 : C’est déjà une belle nébulosité brillante et ronde qui apparait entre deux étoiles bien ponctuelles, l’une plein Est qui semble légèrement jaune et l’autre blanche au Sud-est. Je compte dans le champ de mon chercheur 28 étoiles très faibles et la présence de h Her en bordure de mon chercheur.

Oculaire SWA38 (33x pour 127’ d’arc) : L’aspect de globulaire se ressent déjà fortement, sa périphérie est légèrement résolue, M13 flotte dans un magnifique champ d’étoiles plus ou moins lumineuses mais très ponctuelles, j’en recense 65 (j’en ai peut-être oublier quelques-unes ) dont certaines sont à la limite de la vision directe. Je note à l’Est de M13 quatre étoiles bien lumineuses (dont la fameuse étoile jaune) qui forment un "L" couché. A gauche (dans l’oculaire) de l’étoile jaune à égale distance qui la sépare de M13, je perçois en vision décalé une petite étoile non ponctuelle qui semble allongée ,il s’agit de la galaxie NGC6207, mais je dois avouer que c’est bien parce que je sais qu’’elle se situe ici que je la repère.

Oculaire Kepler Superview30 (41x pour 100’ d’arc) Pas grand-chose à rajouter si ce n’est que les étoiles très faibles sont maintenant plus évidentes, toutefois NGC6207 demeure toujours trop faible pour être vue en vision directe. Quand au globulaire, sa structure en forme d’araignée commence à prendre forme.

Oculaire Celestron Axiom23 (54x pour 78’ d’arc) Avec cet oculaire le champ se réduit considérablement mais il a l’avantage d’être très lumineux ce qui me confirme enfin la présence de la galaxie en bordure de mon champ de vision et qui a une forme allongé un peu comme M31  Je compte une bonne cinquantaine d’étoiles car si le champ s’est réduit, d’autres étoiles se sont invitées à la curée, Je note que la fameuse étoile jaune prend une faible couleur jaune-orangé  M13 resplendi, cette fois il est bien résolu, sur son bord en bas à droite, j’ai une lignée d’étoiles qui semble vouloir s’enfuir de l’amas

Oculaire Télévue Nagler13 (96x pour 51’ d’arc) Wouaaaaaa,quelle vision de dingue , Le Grand Amas d’Hercule prend toute sa splendeur, il est résolu jusqu’à son cœur, la lignée d’étoile sur le bas à droite part en une longue courbe comme un jet, il m’est vraiment très difficile d’établir ses contours tellement que ce globulaire est complexe  Je note la présence d’étoiles bien ponctuelles qui se détachent sur la bordure externe de M13. Coté environnement, je ne compte plus que 31 étoiles en dehors de l’amas, l’étoile orangé prend de plus sa belle couleur jaune-orangé ,  par contre la galaxie est sortie du champ !

Oculaire Nilta wide9 (139x pour 28’ d’arc) Cet oculaire me donne une vision nettement moins lumineuse que les précédents, mais une bonne résolution de M13, son champ réduit m’oblige à rester concentré sur le globuleux, mais je compte quand même encore 12 étoiles dans ses 28’ d’arc que me procure cet oculaire, a noter que les deux étoiles bien lumineuses (dont la fameuse jaune-orangé) sont sorties du champ

Oculaire Télévue Nagler5 (250x pour 19’ d’arc) Stupéfiant ! L’amas prend presque tout le champ de l’oculaire et il est tellement résolu jusqu’à son cœur que j’en ai le vertige , je pourrais presque y compter ses milliers d’étoiles qui le compose. Là on comprend très bien pourquoi certain le décrivent comme une araignée bien que j’y vois plutôt un morpion s’accrochant désespérément à mon œil , plusieurs jets d’étoiles me font penser à une explosion à l’intérieur de cet amas globulaire …. Bref, ça devient indescriptible.
Voilà pour la description détaillée de M13, maintenant il est déjà 23h50, je remonte le Nagler de 13 et je décale M13 légèrement en haut et à droite afin d’avoir la galaxie en bordure de l’oculaire, je sors mon calepin spécial croquis et je commence un long travail qui consiste à immortalisé ce globulaire et son environnement
C’est pas simple et je vais y passer pas mal de temps (presque une heure et demie ) et à 01h15, satisfait de mon résultat, je décide de remballer tout mon matériel

Ce matin, comme d’hab’ je remets tout ça au propre sur logiciel et voici le résultat :

A noter que j’ai volontairement augmenté le contraste de NGC6207 et la couleur de l’étoile jaune-orange pour mieux les faire ressortir


D’avance, je vous remercie pour vos commentaires 

Dédé de St-Fé