C/2012.K5 Linear, la comète filante.

 

Salut les amoureux des beaux objets céleste et avant tout je vous souhaite bonne année pleine de sortie astro…

De mon coté, l’année 2013 démarre en trombe, en fait, une belle comète tant convoitée est venue me souhaiter la bonne année, je la soupçonne d’avoir volontairement se cacher fin décembre afin de se mettre sur son 31 pour notre plus grand plaisir.

Date : Mercredi 02 janvier 2013

Horaire : de 21h40 à 22h40 heure locale

Lieu : Saint-Félix (lieu dit ‘’Les Moiroux’’) Haute-Savoie

Télescope : Oeil2Tôp (Dobson 254/1250)

Oculaires :

Omégon 38mm (Le Hublot)

Kepler 30mm

Axiom 23mm (Œil de Chouette)

Nagler 13mm

Conditions d’observation : Ciel dégagé, turbulences assez faibles, humidité quasiment nulle, transparence moyenne, température de 0°C à 21h40 qui va chuter à -0,5°C à 22h40.

 

Sortie mal engagée !

 

Depuis quelques jours, j’attendais avec impatience cette soirée car Mr Météo nous annonçait un ciel dégagé et en plus je ne travaillais pas, mais voilà qu’en début d’après midi, mon employeur me téléphone pour un remplacement de dernière minute, je rage, je lui demande de trouver une autre solution…. A 16h00, il me rebigophone, il n’a personne d’autre pour effectuer ce boulot, je négocie ferme et puis ce sera pas loin de chez moi et je finirai à 21h00 !

Je charge mon matos dans la Dédémobile et me voilà parti au taf ; à 21h00 pétante au lieu de rentrer chez moi, je prends la direction des étoiles mais sans savoir exactement où aller, il faut dire que j’avais prévu d’aller à Cornât mais c’est un peu trop éloigné, je réfléchi….. Noham ? non, je suis trop impatient, trouvons quelque chose de plus près….

Le terrain de sport de St-Fé ? Non ! Il y a toujours de la brume qui se forme là-bas…

Et si j’allais sur le spot d’observation de mes débuts ? Ouiiiiii, en voilà une bonne idée, et puis, ça fait tellement longtemps que je n’y suis pas retourné et puis, il est bien situé sur les hauteurs de Saint-Félix donc à l’abri d’une éventuelle brume de vallée !

Vers 21h15, j’arrive sur le site, j’installe mon tuyau, règle le chercheur et point rouge sur Jupiter et sans prendre le temps de mettre le miroir à température et de faire une collim’ aux p’tits oignons, je plonge directement dans le bain à la recherche d’une comète soit disant prometteuse d’autant plus qu’elle se trouve dans le Cocher à environ bien 50° de hauteur au Sud-est …..

 

Une comète à toute vitesse….

 

A l’aide de la carte précise qu’à posté Gérard sur Webastro il ne me faut pas 5’ pour localiser cette comète, elle se situe dans la constellation du Cocher non loin de Bogardus une étoile de mag 2,6, en partant de cette étoile, je remonte en direction d’un duo d’étoiles composé de Nu Aurigae  et de Tau Aurigae  et voilà que j’aperçois une minuscule nébulosité…..

Non cœur cesse de battre, je mets l’œil sur le Hublot (38mm)……

« Yeaaaaaaa, Putain si elle claque, je l’ai enfin, merde alors, l’année démarre en trombe ! »

Je suis tellement content et ému d’avoir enfin trouvé cette comète que je pensais qui allait m’échapper à cause de sa magnitude qui chute très rapidement que je saute sur mon téléphone pour appeler Pipique, sous le coup de l’émotion, je lui indique qu’elle est visible au chercheur et qu’elle a une belle queue, mais ensuite en y regardant de plus près, je constate que c’est sans doute à cause d’une étoile assez lumineuse qui se trouvait dans sa coma en lui donnant un aspect de double noyau ou d’étoile double qui m’a induit en erreur et puis en fait sa queue est invisible, mais sa coma chevelure est bien évasée !

Tant pis, l’essentiel est de mettre une 24ème comète à mon actif : C/2012.K5-LINEAR !

Bon, revenons à l’observation de Linear, avec le Hublot (Omegon SWA 38mm) donc à 33x, sa structure est évidente, elle semble avoir une forme allongée, mais sa coma est assez diffuse autour d’un noyau bien lumineux qui se dégrade progressivement.

Je passe à 41X avec le Kepler de 30mm, pas grand-chose à ajouter, le champ est agréable car il y a une bonne flopée d’étoiles plus où moins lumineuse qui rend la vision plus agréable, je note déjà que l’étoile qui est dans la coma de Linear s’est déjà déplacée (enfin c’est plutôt la comète qui plonge vers le Sud-ouest)  

Je pousse à 54X avec Œil de Chouette (Axiom 23mm). Woaouuuu, la vision est féérique, le devant de la tête de C/2012.K5 est net, tandis que l’arrière de la coma se dégrade tout en s’évasant, difficile de dire exactement où s’arrête sa coma, parfois je me demande s’il n’y a pas une amorce de queue, mais je dois délirer, c’est sans doute mon imagination qui est trop forte !

Du coup pour confirmer je pousse à 96x Nagler de 13 (Je n’irais pas au-delà de ce grossissement). Non, sa queue n’est pas visible, mais je suis stupéfait de constater à la vitesse qu’elle file, je regarde l’heure, il est 21h40, je me donne une heure pour faire un croquis sur lequel je vais placer son déplacement, mais ce n’est pas évident, alors j’anticipe son mouvement par rapport à son environnement d’étoiles en mettant Linear au Nord-est (c'est-à-dire à droite et légèrement sur le bas de mon oculaire) et je dessine mon champ d’étoiles, comme je le dit souvent, une des difficulté est  que tout le champ tourne et que la constellation se redresse dans le ciel.

Ca prend forme et à 22h40 pétante, je place de nouveau la comète sur mon croquis, j’estime son déplacement entre 15 et 20’ d’arc ce qui correspond à 1/3 du champ de mon Nagler de 13 !

Je décide maintenant de plier bagage, je suis heureux, comblé, l’année 2013 commence nettement mieux que l’avait fini l’année 2012 d’autant plus que ce soir, je dois remettre ça avec mes compagnons d’arme…..

Voilà, le matin au saut du lit, je me suis empressé de mettre mon croquis au propre dont voici la finalité :

linear blog

 

A noter que je l’ai re-observé cette nuit à Cornât avec les potes, elle était encore plus belle et cerise sur le gâteau, elle était en conjonction serrée avec M36 donc l’amas et la comète étaient visibles dans le champ de mon oculaire de 23mm…..

Mais ceci est une autre histoire …………………

 

Dédé de St-Fé